Didier Professeur de Design et fidèle du Nez Insurgé

Didier Professeur de Design et fidèle du Nez Insurgé

JE SUIS UN NEZ INSURGÉ CAR...

Je suis un vrai accro aux parfums depuis mon adolescence, je ne conçois pas de sortir sans être parfumé. J’ai toujours vu le parfum comme LA touche qui complète mon look, ce petit je ne sais quoi qui peut en dire tellement sur celui qui le porte, surtout si on porte différents parfums selon son humeur, ce qui est mon cas.

SI VOUS ÉTIEZ UN PARFUM…

Pour un mysticisme éclairé et une élégance contemporaine : CARDINAL de Heeley - poivre, ciste... et myrrhe.

Pour la volupté des notes boisées : DZONGKHA de L’Artisan Parfumeur - encens, rose, cuir, musc... et vétiver.

Pour un oriental fascinant et délicieusement sulfureux : ACCORD OUD de Byredo - épices, musc... et oud.

Pour un cuir oriental avec une identité très forte : CUIR MAURESQUE de Serge Lutens - poudré, ambré... et épicé.

Pour un boisé floral musqué : 7 de Loewe - essence de baie de poivre, absolu d’encens, vétiver... et musc.

Me contenter d’un parfum «signature» n’est pas possible avec ma collection de 16 flacons...

L'ODEUR DU BONHEUR C'EST...

Un sillage d’accords «boisé, oud, cuir, ciste»... qui me feraient comme un shoot au cerveau et hisseraient mon corps pour quelques secondes au moins, pour m’évader ailleurs...Avec le parfum, nous sortons souvent du domaine raisonné et nous entrons dans celui de l’inconscient et de l’instinct.

VOTRE QUÊTE PARFUMÉE DU MOMENT...

Etre toujours et rester à contrepied des parfums commerciaux qui se ressemblent tous. Ma quête est tournée vers les parfums de niche reprenant les codes d’une parfumerie artisanale, unique avec une identité forte ou des eaux de toilette aux fortes personnalités.

J’aime casser les associations, porter un parfum chic, pointu et sensuel comme ACCORD OUD de Byredo en jeans/Converse, ou un parfum boisé floral musqué comme 7 de Loewe avec un costume. Et si par malheur j’oublie de me parfumer, je me sens nu.

AUJOURD'HUI VOUS PORTEZ...

Un parfum selon mon humeur, ma tenue, la saison... CARDINAL de Heeley.


Commentaires

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url with http://)
* Comment: